cyberpunk-2077-jeux-video

Le prochain Cyberpunk 2077 tant attendu devrait ravir les fans et autres puristes du cyberpunk en incluant la politique à part entière dans le scénario.

Du punk au cyberpunk, même leitmotiv : no future et fuck society !

Le mouvement punk est né dans les années 60′ en Angleterre. Contestataire par essence, il dénonce la société et les politiques étatiques en s’extrayant des conventions sociales. À l’extérieur comme à l’intérieur, le punk se veut iconoclaste, mettant le doigt dans la plaie politique.

Qui a dit que le punk est mort ?

« Punk is not dead ! » Le cyberpunk le prolonge et projette cette contestation radicale dans le futur. Les révolutions technologiques et politiques de ces trente dernières années vont dans le sens de ce que dénonçaient les papy punks. Uniformisation des masses, transformation de la société, perte des identités individuelles et nationales, disparition des repères naturels… Autant de sujets politiques qui touchent les jeunes adultes auxquels est destiné le jeu Cyberpunk 2077.

Le jeu vidéo, un média et un art

Considéré comme le 10 è art, le jeu vidéo est aussi un média dominant pour toute une génération. Les trentenaires et quarantenaires, joueurs de la première heure toujours assidus, sont également des citoyens politisés. Ils s’attendent à retrouver leurs centres d’intérêts dans des jeux vidéos de qualité. Et CD Projekt Red, créateur du jeu, le comprend bien !

La politique en marchant sur des œufs ?

Dans des interviews données à Playstation magasine et Xbox mag, les concepteurs du jeu ont annoncé leur volonté d’intégrer les questions politiques au scénario. Mais ils se font discrets sur ce qu’ils entendent par politique et quelle en sera l’orientation. Alors que le transhumanisme devient réalité davantage chaque jour et que les élections portent au pouvoir des partis dits « populistes », il serait incongru que Cyberpunk 2077 n’aborde pas la politique en profondeur. En effet, le monde dans lequel se déroule le jeu est marqué par la criminalité et la violence sur fond de scandales politico-économiques. Le tout dans un futur pas si lointain en terme de cybernétique.

Cyberpunk 2077 n’usurpe pas son nom !

Quelle sera l’orientation politique du jeu ? En digne héritier de Blade runner, s’agit-il de dénonciation virulente d’une société corrompue jusqu’à la moelle ? La critique portera-t-elle sur les politiques actuelles qui sont les prémisses de Cyberpunk 2077 ? Et surtout, quelle latitude sera laissée aux gamers ? Qu’ils se rassurent, le politiquement correct n’est pas dans les gênes de CD Projekt Red.

Cliquez pour noter cet article!
[Total: 0 Environ: 0]
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.