PUBG versus FORNITE

PUBG plainte contre Fortnite : la bataille judiciaire n’aura pas lieu

C’était une bataille, probablement perdue d’avance, à laquelle PUBG vient de mettre fin. Selon l’agence presse Bloomberg, PUBG Corp a en effet mis fin à cet imbroglio judiciaire contre Fortnite. Sans préciser toutefois si les parties étaient parvenues à un accord. Retour sur un « Battle » d’égo entre deux titans.

Fortnite : un succès qui dérange ?

Le succès rencontré par le Battle Royale de l’américain Epic Games ne fait pas que des heureux.
Il y a quelques mois, The Korea Times rapportait que PUBGCorp., filiale de Bluehole, entreprise sud-coréenne qui a développé le jeu PlayerUnkown’s BattleGrounds, avait déposé une plainte devant le Tribunal de Séoul en Corée du Sud en janvier 2018. Le but étant de déterminer si oui ou non Fortnite est une pâle copie de sa propre création. En d’autres termes PUBG accuse Fortnite de plagiat.

En réalité, cette plainte a surement été attisée par le triomphe rencontré par le jeu d’Epic Games. Qui lui même aurait dépassé largement PlayerUnkown’s BattleGrounds.

Pour rappeler le contexte, Fortnite est sorti en juillet 2017. Sans remporter le succès escompté. Pour donner de l’élan au jeu, les créateurs se seraient inspirés du jeu alors en vogue, celui de PUBG, pour y ajouter un Battle Royale en septembre 2017. C’est ainsi que le jeu a pris de l’ampleur pour devenir le plus populaire du moment.
Reléguant au second rang PlayerUnkown’s BattleGrounds.

Battle Royale : plagiat ou pas ?

S’il est incontestable que les deux rivaux ont quelques ressemblances, cela n’avait pas l’air de surprendre. Les deux jeux ont été développés sur un même moteur graphique, l’Unreal Engine, développé et vendu par Epic Games !

De plus, si en peu de temps Fortnite peu se vanter d’un succès fulgurant, deux éléments, entre autres, sont à prendre en compte pour justifier cette montée en puissance. En effet, alors que son concurrent a développé un jeu payant, lui, il est gratuit. De même, PlayerUnkown’s BattleGrounds évolue dans un univers militaire. Alors que son concurrent se déroule dans une ambiance beaucoup plus soft, ce qui lui permet probablement d’atteindre un public plus large.

Plus concrètement, le principe du Battle Royale ne peut être breveté. S’agissant d’un concept global, il serait difficile pour le groupe sud-coréen de démontrer une quelconque violation. Ce que visiblement des petits malins ont bien compris, puisque le concept en a déjà inspiré d’autres, notamment Call of Duty, pour n’en citer qu’un.

Enfin, si la société PUBGCorp. avait réellement maintenu son action en justice contre Epic Games, elle aurait eu à le faire contre plusieurs autres. C’est donc probablement cette perspective qui est à l’origine du retrait de sa plainte.

Rien ne vous empêche de toujours essayer la nouvelle Ataribox au passage 🙂

johan Chauvet

Tombé dans l'informatique au temps de l'Atari VCS 2600, je n'en suis plus jamais ressorti ! Entre mes passions de Geek et un peu de SEO, je tente ma chance dans l'information clairsemé de tambouilles nouvelles technologies et autre

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site Web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.