Disparition de l'électricité : disparition de notre civilisation ?

Toutes les civilisations ont eu un début, une apogée et une fin. Notre monde moderne s'est appuyé sur l'électricité pour se développer et atteindre un très haut niveau sur le plan technologique. Il serait pourtant intéressant de se lancer dans une petite prospective et d'imaginer notre vie quotidienne sans électricité.

Les conséquences d'une coupure d'électricité pendant une journée

Nous avons tous connu des pannes d'électricité, à la maison ou sur le lieu de notre activité professionnelle. C'est dans ces moments que l'on s'aperçoit de notre dépendance. Évidemment, c'est plutôt dans le milieu urbain que les choses se compliquent.

Un beau matin d'hiver, on se réveille pour prendre un petit déjeuner froid dans la nuit, suivi d'une douche aussi froide par une température glaciale. C'est le tableau d'une matinée sans électricité. Les transports en commun ne fonctionnent plus, de même que les signaux de circulation. Ce n'est donc même pas la peine d'envisager la voiture pour se rendre au travail. Et d'ailleurs, à part faire du classement ou du ménage, aucune activité productive ne sera possible. Les moyens de communication s'arrêtent, entraînant la chute de l'activité économique. Plus de transactions financières et commerciales possibles. La Bourse s'effondre et c'est la crise. Ce scénario est, bien sûr, un exemple caricatural. Cependant, il est difficile d'imaginer toutes les conséquences d'une panne sur le plan international durant une longue période.

Produire de l’électricité grâce à nos muscles - FOTOLIA

Prendre conscience de notre fragilité

Nos besoins vitaux, comme se chauffer ou se nourrir, sont conditionnés à une production électrique suffisante et régulière. Sans disparaître brutalement, l'électricité pourrait devenir difficile à produire par la raréfaction de certains combustibles indispensables.

Une transformation lente de nos sociétés modernes semble une éventualité plus probable. D'ailleurs, le développement des énergies renouvelables contribue à ce processus (je vous suggère de lire cet article sur les prochaines révolutions technologiques) et préfigure, sans doute, le monde de demain. Sans nous l'avouer vraiment, nous sommes tous parfaitement conscients de notre dépendance à cette énergie mais nous évitons de creuser le problème.

Pas de panique !

L'humanité ne progresse qu'avec des traumatismes et une panne gigantesque entraînerait certainement des mesures radicales de la part des gouvernements. Sans électricité, notre monde moderne changerait et s'adapterait à cette nouvelle conjoncture. Des inventions verraient le jour et la vie quotidienne s'organiserait différemment.

Toute situation nouvelle provoque des comportements permettant de s'y adapter. L'énergie nous a aidé dans notre évolution et autorisé l'accès à un confort sans égal. Sans se diriger vers des pistes alarmistes, on ne peut s'empêcher de constater la faiblesse du réseau électrique français, souvent mis en difficulté par des températures négatives sur une courte période.

Quelques témoignages de vie sans électricité sont consultables sur internet et nous donnent une petite idée d'une vie sans cette précieuse énergie. Pas très tentant !