Anti virus, anti spams... à quand l'anti utilisateur ?

Depuis les débuts de l'informatique, ce dernier s'est rapidement popularisé. On a même vu naître la notion "d'ordinateur personnel" quand, auparavant, on en comptait à peine un par foyer. Mais l'avènement de l'informatique à également permit l'arrivée de ce qui allait révolutionner l'utilisation de ces machines : j'ai nommé... Internet !

Désormais, tout un chacun pouvait s'ouvrir au monde en connectant son ordinateur à ce gigantesque réseau, rendant possible le partage de fichiers, de logiciels, de courriels... et engendrant une véritable économie numérique. C'est alors que certains y ont vu, d'un œil malin, l'occasion de faire fructifier cet énorme potentiel, parfois au dépens de ses utilisateurs. C'est ainsi qu'en 1978, Gary Thuerk, marketeur chez DEC, envoyait le tout premier spam - il s'agissait d'une invitation à une démonstration commerciale.

Et le spam fût...

En effet, de nos jours, il n'est pas rare d'ouvrir sa boîte mail et de pester en voyant qu'elle est inondée de publicités et autres joyeuses promotions. Le spam, envoi massif d'emails non sollicités - généralement à des fins commerciales, mais parfois malveillant, peut sembler être une perte de temps. Mais que nenni ! Le coût de l'envoi d'un email est quasiment nul. Par conséquent, même un faible pourcentage de retour suffit à rendre l'opération rentable.

Et les virus proliférèrent...

Mais, certains ont choisi une voie plus obscure pour faire des profits. Car, avec internet, sont aussi apparus les premiers logiciels malveillants (virus, vers, chevaux de Troie...), arrivant par le réseau et s'insinuant dans les méandres de votre ordinateur. Certains bloquent votre ordinateur et vous demande de une "rançon" pour pouvoir en récupérer l'usage, d'autres récoltent des informations, tapis dans l'ombre de votre disque dur... Bref, ce sont des logiciels avec qui je n'irai pas boire un verre.

Mais l'anti virus et l'anti spam vinrent à la rescousse !

Pour se protéger de ce genre de pratiques, des sociétés d'informatique ont commencé à élaborer des logiciels de protection. Les 2 principaux types, et les plus connus, sont évidemment : les anti virus et les anti spams, contres mesures des problèmes dont nous parlions. Concrètement, un anti virus va analyser le contenu et l'activité de votre ordinateur, dans le but d'identifier des comportements suspects ou des logiciels connus comme étant malveillants. Les anti spams, quant à eux, vont passer en revue tous les emails que vous recevez pour les trier, en séparant les courriers légitimes des messages qu'ils pensent être indésirables.

Reste un petit bug...

Cependant, une récente étude de la société BalaBit IT Security montre que 84% des incidents de sécurité sont liés au facteur humain. Et quand on y pense... qui développe les virus et envoie les spams ? Des utilisateurs.
Alors nous osons, nous posons la question : à quand l'anti utilisateur ? ;)