Qu'est ce que la bioinformatique ?

La bioinformatique est une discipline scientifique que l'on considère comme multi-disciplinaire. A savoir qu'elle nécessite la collaboration de plusieurs champs d'études. Les deux principaux étant la biologie et l'informatique, d'où son nom. On peut ainsi y trouver des biologistes, des informaticiens, mais aussi des médecins, des mathématiciens ou encore des physiciens.

Les premiers travaux datent du début des années 1970 et ont considérablement évolué avec l’essor de l'informatique et la puissance de calcul toujours plus grande fournie par les processeurs, ainsi que des progrès en biologie, comme notamment le séquençage de l'ADN.

Qu'est ce que la Bioinformatique ?

Il s'agit donc essentiellement d'une discipline liée à la recherche scientifique. Elle traite globalement de l'interprétation informatique de l'information biologique. Les travaux couvrent ainsi des domaines relativement larges allant du séquençage génétique à la modélisation du vivant sur informatique. Ainsi, on y distingue généralement quatre sous-disciplines traitant chacune de questions spécifiques :

La première est, comme nous l'avons déjà évoqué, le traitement des séquences. Il s'agit ici d'analyser les séquences issues de l'information génétique. L'objectif est d'isoler des séquences proches (se ressemblant) et d'identifier des gènes ou régions d'ADN. On peut par exemple citer les logiciels de type BLAST (Basic Local Alignement Search Tool).

La deuxième est dite structurale. En effet, elle s’intéresse à la structure des molécules (en 3D). On parle aussi de modélisation moléculaire. Elle analyse ces structures et tente de les reconstruire. L'analyse est effectuée notamment par résonance magnétique nucléaire (principe de l'IRM). Cela va permettre par exemple la visualisation 3D de la structure de l'ADN. D'un point de vue applicatif, cette modélisation permet notamment la recherche informatique d'inhibiteurs d'enzymes et permet d'un point de vue pratique l'aide à la création de nouveaux médicaments par exemple.

La troisième est dite de réseau. Elle s’intéresse cette fois aux interactions entre les gènes et les molécules et à leurs comportements collectifs.

Enfin, il existe aussi la bioinformatique statistique, notamment des populations. On parle aussi de modélisation de population. Par exemple la modélisation mathématique de la dynamique des populations, dont le premier exemple connu est le modèle de Malthus (1789).

amour fou avec un beau borg dans quelques années

Après, il ne faut pas non plus confondre bioinformatique et intelligence artificielle. Le raccourcit serait trop facile et simple.

Que peut on penser de la Bio informatique ?

En bioinformatique on pense souvent à une relation unidirectionnelle où l'informatique est au service de la biologie (logiciel d'analyse ADN, modélisations …). Mais elle peut aussi être bidirectionnelle, la biologie venant au service de l'informatique.

On peut citer notamment l'exemple de l'ordinateur à ADN, créé en 1994 par L. Adleman. Cet 'ordinateur' biologique utilise le codage ADN et permet de résoudre des opérations combinatoires et des problèmes complexes. Les charges électriques classiques étant ici remplacées par des unités chimiques de l'ADN.

En 2002, des chercheurs ont ainsi réussi à créer un calculateur à ADN capable de jouer au morpion.

Maintenant, il ne faut pas oublier la notion d'humanité, qui doit se loger quelque part entre la Biologie et l'Informatique, quitte à y mettre des gardes fous intelligents.

Enfin, pour moi et vous, simple mortel, nous pouvons toujours vous présenter les 5 astuces pour mieux utiliser votre ordinateur, et découvrir d'autres possibilités ?