L'informatique va-t-elle remplacer l'homme ?

À l'ère où tout devient informatisé, où l'on vit dans une société futuriste, les particuliers comme les professionnels commencent à prendre goût à cette vie si simple et si rapide offerte par la technologie (voir notre article sur les 10 prochaines révolutions). Que ce soit au quotidien ou dans la gestion des entreprises, l'informatique occupe de plus en plus une place importante dans notre vie : culture, médias, loisirs, administration publique, hôtellerie, agriculture, armée...

Une étude a même révélé qu'elle pourrait remplacer jusqu'à 47% des emplois humains d'ici 20 ans.

Est ce que l'informatique va remplacer l'homme ?

La question est de savoir si l'évolution technologique serait vraiment capable de substituer aux performances de l'être humain, comme Ricardo et Marx l'entendent. Jusqu'où cela est-il possible ?

L'homme et l'informatique : complémentaires ou pas ?

On est dans une société où l'informatique est omni présent. C'est l'origine d'une nouvelle vie plus confortable et plus aisée. Même si ce système s'est immiscé dans l'histoire de l'humanité récemment, c'est devenu l'apanage des êtres humains. Les grands informaticiens, ingénieurs et économistes s'efforcent actuellement de trouver les moyens de réduire jusqu'à 15 heures par semaine les heures de travail, en informatisant tous les systèmes de gestion de l'entreprise et en essayant de créer des robots et des machines ayant les comportements quasi identiques à l'homme.

Humain et informatique ensemble, au nom de l'évolution

À en croire les chercheurs, l'informatique peut remplacer l'homme. Mais, est-ce que ces dispositifs peuvent-ils fonctionner normalement sans l'assistance de l'être humain ? Non, bien évidemment ! Ensemble, les deux pourront relever nombreux défis liés au temps et au résultat. Désormais, il y a même des études portées sur le contrôle des ordinateurs grâce aux influx nerveux. N'est-ce pas merveilleux ?

L'informatique vs l'informatique : quels risques ?

Avec le fort progrès de la robotique et de l'informatique, le travail manuel est de plus en plus menacé, surtout les emplois de classes moyennes. Il y a de quoi s'inquiéter sur le sort de plus de 3 millions de travailleurs pouvant perdre leurs emplois d'ici 2025. Ce qu'on ignore c'est que l'informatique est loin d'être capable de remplacer l'homme. Elle est plus susceptible à l'erreur que les êtres humains à cause de son manque de capacités d'analyse, de discernement et de questionnement, des critères souvent incontournables dans certaines circonstances. Elle ne fait que ce qu'on lui commande de faire. Ces critères sont irremplaçables avec une simple machine qui fonctionne avec des programmations informatiques et des logiciels. L'informatisation ne permet pas, en effet, de faire face à de nombreuses situations imprévues. Bref, l'informatique ne peut pas fonctionner seule sans l'homme. Le contrôle et la surveillance du travail qu'elle effectue restent du ressort de l'être humain, dans tous les cas, même dans le système de mécanisation du travail.

Alors, oui, certains peuvent penser qu'une intelligence artificielle potentiellement pourrait nous "détruire", mais à y regarder de plus près, la simple disparition de l'électricité, et notre monde retourne 2000 ans en arrières !!