Nanotechnology Atom and Molecule - Abstract background

Internet va mourir sous l’eau dans une quinzaine d’années

L’heure est grave ! Selon un couple de professeur Carol et Paul Barford, nous n’aurons plus internet dans une quinzaine d’année. La montée des eaux pourrait recouvrir une grande partie des infrastructures de réseau et plusieurs grandes villes américaines.

Des villes et des câbles internet sous l’eau en 2030

Le professeur Carol et Paul Barford avec l’aide de l’étudiant Ramakrishnan Durairajan qui sont à l’université de Madison dans le Wisconsin ont mené une étude plutôt inquiétante. En effet, selon eux internet pourrait disparaitre dans les quinze années à venir à cause de la montée des eaux.

Plus de 4 000 miles, soit 6 500 km de câble de fibre optique se trouveront sous les eaux avec de nombreux data centers et plus de 1.000 centres de maintenance. Les villes qui seront les plus affectées par cette montée des eaux seront majoritairement les grandes villes des États-Unis.

Certaines villes comme New York, Seattle ou Los Angeles pourrait être totalement immergées sous l’eau d’ici 2030. Ces dégâts pourraient même avoir des répercussions sur le monde entier.

Des infrastructures qui ne sont pas étanches

La grande majorité des infrastructures ne sont pas étanches. Elles ont été construites sous terre le long du littoral il y a presque 20 ans. Les risques liés au changement climatique et la montée des eaux n’ont pas été prix en compte. Le réseau des États-Unis a déjà été affecté par des intempéries comme la tempête de Sandy à New York ou pendant le passage de l’ouragan Irma en Floride.

Quels sont les solutions ?

Les solutions sont simples pour remédier à ce problème. Pour limiter les montées des eaux, il est indispensable que les gouvernements prennent ce problème au sérieux pour mettre des actions adéquates en place. Il faut limiter la pollution, les gaz à effet de serre et le réchauffement climatique. Pour les infrastructures, le couple Barford conseil de les repenser et de les transformer pour les rendre étanches et plus résistants. Ils pourront ainsi résister à la montée des eaux et aux fortes intempéries occasionnelles comme les ouragans et les tempêtes.

Selon de récentes études, le niveau de l’eau pourrait augmenter de 60 cm d’ici 2010 sur la totalité du globe. On estime que le niveau des océans grimpe de 3 à 4 millimètres par an. C’est en moyenne 5 à 6 fois plus qu’il y a mille ans. En vingt-cinq ans, les eaux sont déjà montées de 7 cm.

johan Chauvet

Tombé dans l'informatique au temps de l'Atari VCS 2600, je n'en suis plus jamais ressorti ! Entre mes passions de Geek et un peu de SEO, je tente ma chance dans l'information clairsemé de tambouilles nouvelles technologies et autre

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site Web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.