Microsoft veut tuer son éternel concurrent, l'Open Source - Bugzero
open-source

Microsoft veut tuer son éternel concurrent, l’Open Source

La guéguerre entre Microsoft et l’open source est loin d’être terminée. Après une accusation de 235 violations de brevets l’an dernier, Microsoft s’apprête à donner le coup de grâce à son concurrent.

Des dénonciations de Microsoft qui plongent Open Source

Microsoft remet à la charge sur ses plaintes relatives aux violations de brevets organisées par l’éditeur du logiciel libre. La paix entre Microsoft et la communauté Linux n’est pas pour bientôt. La bataille juridique entre les deux géants refait surface. (Un peu comme Google et Intel par exemple !)

Selon les dénonciations de Brad Smith, directeur juridique de Microsoft, le nombre de violations de brevets n’a jamais été si alarmant. Les violations orchestrées par les logiciels open source sur les produits de Microsoft sont énormes. Le P-DG Steve Ballmer s’est aussi indigné de la situation. Il a souligné que les acteurs de l’open source doivent se soumettre aux règles du marché.

Le noyau Linux aurait violé au total 42 brevets de l’éditeur et enfreint 65 autres règles liées à l’interface graphique et plusieurs éléments de design. Microsoft critique aussi les applications de bureautique. OpenOffice.org aurait violé un total de 45 brevets. D’autres programmes ont aussi contrevenu à 83 nouvelles technologies défendues.

Une bataille juridique assez risquée

Le terrain juridique emprunté par Microsoft risque fort bien de faire des dégâts énormes. Les deux géants risquent de laisser des plumes dans cette bataille. Les clients seront les grands perdants de cette situation. En effet, ils sont très nombreux à utiliser les logiciels open source.

Plusieurs entreprises informatiques telles que Dell, IBM, HP, Sun, Oracle et Motorola vont ressentir de plein fouet cette inimitié entre Microsoft et la communauté Linux. Ces entreprises basent leurs stratégies sur les différents développements de Linux. Elles y collaborent d’ailleurs pour des solutions innovantes.
Ce coup de poignard de Microsoft envers la communauté Linux semble bien être en contradiction avec sa stratégie open source. Une stratégie qui se remarque à travers ses nombreux partenariats avec le géant coréen Samsung et XenSource.

Cette bataille rangée vient ternir sa collaboration avec Novell et Dell sur la plate-forme Suse Linux Enterprise Server. Tout son effort d’interopérabilité sur le format OOXML (Office Open XML) risque d’être réduit à néant. Si les accusations s’avéraient, la communauté Open Source doit s’engager à réécrire toutes les portions de code accusées.
Microsoft est un pilier du monde de l’entreprise et de la communauté de la recherche. Cette bataille juridique risque fort bien de fragiliser les autres firmes qui contribuent abondamment à l’open source.

johan Chauvet

Tombé dans l'informatique au temps de l'Atari VCS 2600, je n'en suis plus jamais ressorti ! Entre mes passions de Geek et un peu de SEO, je tente ma chance dans l'information clairsemé de tambouilles nouvelles technologies et autre

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site Web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.