Le rachat de GitHub par Microsoft suscite des inquiétudes chez les développeurs

En moins de dix ans, GitHub s’est hissé au premier rang des solutions d’hébergement et de gestion de développement de logiciels. Le succès de GitHub n’est pas seulement dû à l’interface graphique et aux fonctionnalités innovantes proposées pour exploiter Git, le logiciel de gestion de versions distribué créé par Linus Torvald pour le développement du cœur de Linux. C’est l’accent mis volontairement sur l’aspect social par la plateforme qui a favorisé son adoption par les développeurs du monde entier. Il est donc tout naturel que l’annonce du rachat de GitHub par Microsoft, société qui n’a jamais été réputée pour son ouverture ni pour son aspect social, inquiète un certain nombre des 28 millions de développeurs. Ces derniers hébergeant et partageant environ 85 millions de projets sur la plateforme.

GitHub, vitrine des projets open-source ?

GitHub propose l’hébergement de projets avec Git, en offrant un certain nombre de fonctionnalités inspirées des réseaux sociaux, ainsi qu’une solution de gestion d’anomalies. L’utilisation du langage Markdown permet de produire rapidement et facilement de la documentation pour un projet.

Beaucoup de projets hébergés par GitHub sont accessibles librement et open-source. Il est ainsi possible de les étudier et d’y contribuer si vous le souhaitez.

Microsoft, le logiciel propriétaire par excellence !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Microsoft ne bénéficie pas d’une image très positive dans le milieu open-source. Depuis sa création, Microsoft est le symbole du logiciel propriétaire, fermé. La licence utilisée pour les logiciels Microsoft encadre strictement leur distribution et interdit totalement leur modification.

Durant de longues années, la firme de Redmond a même mené une véritable campagne de dénigrement du logiciel libre, allant même jusqu’à qualifier Linux de « cancer » et mener diverses actions judiciaires pour violation de brevets.

Faut-il réellement s’inquiéter ?

Une fois écartées les premières réactions épidermiques et sans doute extrêmes, comme « j’emmène tous mes projets ailleurs et je clos mon compte GitHub », il faut reconnaître qu’une alliance entre GitHub et Microsoft semble pour le moins contre nature.

Nombreux sont donc les développeurs inquiets de voir leur bel outil dénaturé par Microsoft. L’hébergement de projets restera-t-il gratuit ou bien la firme essaiera-t-elle à tout prix de rentabiliser son investissement ? Verra-t-on apparaître des bannières de publicité sur tout le site ?

Une bonne nouvelle pour GitHub ?

Certains voient ce rachat comme une bonne nouvelle. Microsoft n’est plus la société que l’on a connue dans les années 90. La société a libéré le code source d’un certain nombre de ses outils auparavant propriétaires. Et a aussi rejoint la fondation Linux et fait même partie depuis 2017 des sponsors de l’Open source initiative.

Microsoft, avec ses importantes capacités financières, va pouvoir donner de nouveaux moyens à GitHub. Les équipes pourront disposer de nouvelles ressources afin d’améliorer la plateforme, lui apporter de nouvelles fonctionnalités, corriger certains problèmes… GitHub devrait donc pouvoir se développer bien plus que si la société avait dû le faire seule.

johan Chauvet

Tombé dans l'informatique au temps de l'Atari VCS 2600, je n'en suis plus jamais ressorti ! Entre mes passions de Geek et un peu de SEO, je tente ma chance dans l'information clairsemé de tambouilles nouvelles technologies et autre

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site Web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.