maison connectée

Alexa, Siri, Cortana, Ok Google : Faut il déjà les faire rentrer à la maison ?

Depuis quelques années déjà les objets connectés ont envahi notre quotidien et notre maison. Montres,réveils et autres objets ont acquis, en plus de leur usage habituel, une multitude de nouvelles fonctionnalités. Tout pour nous faciliter notre quotidien. C’est désormais au tour des enceintes soigneusement posées à côté de nos ordinateurs de faire l’objet de la révolution connecté. Mais cette innovation profite-t-elle vraiment aux mélomanes et ne soulève-t-elle pas,comme toutes les objets connectés, les mêmes questions quant à leur fiabilité et au devenir des données collectées ?

L’émergence des enceintes intelligentes à la maison

Alors que les enceintes connectées se vendent déjà depuis plusieurs mois aux Etats-Unis, et que l’enceinte Home (maison) a été commercialisée par Google dès le mois d’octobre, Apple et Amazon ont lancé coup sur coup leurs propres modèles sur le marché. Respectivement le 13 juin pour l’Echo d’Amazon et le 18 pour l’Homepod d’Apple. Cette annonce ne fera pas peut-être pas réagir des passionnés de nouvelles technologies accoutumés aux innovations et aux appareils-hybrides (et ce depuis le smartphone).

L’intérêt de l’enceinte connectée

En effet, sur le plan technologique, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Le système vocal et le traitement de la formation sont essentiellement les mêmes que ceux des Iphones. Et aussi d’autres objets high-techs. Le client aura donc les mêmes avantages et les mêmes défauts que ceux, par exemple, rencontrés en utilisant Siri. N’espérez donc pas tenir une conversation suivie avec votre enceinte, elle en est bien incapable. Peut-être serez-vous content toutefois de pouvoir trouver un numéro ou une date. Le tout sans entamer de pénibles recherches ou vous lever de votre canapé après une longue journée de travail…

Cependant, l’avantage majeure des enceintes connectés réside dans la possibilité de pouvoir changer de titre ou d’album rapidement et ce sans avoir à vous rapprocher de l’enceinte. Fonction pratique pour les siestes ou les moments de ménage ! D’autre part, les mélomanes abonnés à Spotify et Deezer auront le plaisir d’apprendre que les fonctionnalités de leurs enceintes s’appliquent également sur ces sites.

Les risques des enceintes connectés ?

Comme à chaque sortie d’objets connectés, certaines voix se sont élevées pour mettre en garde les utilisateurs contre les possibles dérives qui pourraient résulter de l’inclusion de l’informatique dans des objets jusqu’alors préservés. Les enceintes connectées, disposant d’un micro et généralement placées dans la pièce de vie de la maison ne peuvent-elle pas être piratées et devenir ainsi des espions permanents ? Les données collectées sont-elles vraiment en sécurité ?

Puis, quid de l’intelligence artificielle introduite ? et si elle devenait nuisible comme Norman ?

En résumé, ces enceintes posent question quant à la possibilité d’en faire usage sereinement. Mais elles pourront ravir les amateurs de musique. Auxquels elles peuvent faire économiser un temps précieux, rendant l’expérience d’écoute d’autant plus agréable.

johan Chauvet

Tombé dans l'informatique au temps de l'Atari VCS 2600, je n'en suis plus jamais ressorti ! Entre mes passions de Geek et un peu de SEO, je tente ma chance dans l'information clairsemé de tambouilles nouvelles technologies et autre

Aucun commentaire

Publier un commentaire

Commentaire
Nom
E-mail
Site Web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.